Bienvenue sur le site de l’AES


« L’AES a sa place dans l’histoire et le paysage du sport français. »

Si l’Association des Écrivains Sportifs demeure encore méconnue du grand public et parfois – je dois l’avouer – de certains acteurs éclairés, elle a pour autant sa place dans l’histoire et le paysage du sport français. Créée en 1931 avec l’enthousiasme de Tristan Bernard, tout à la fois dramaturge prolixe et arbitre de boxe, cruciverbiste patenté et directeur du vélodrome Buffalo, elle n’a eu de cesse de concilier deux mondes supposés contraires : celui de la littérature et du sport. Grâce à ses présidents successifs et dévoués à qui je rends hommage (Marcel Berger, Paul Vialar, Bernard Destremeau, Monique Berlioux et Benoît Heimermann), grâce à ses lauréats prestigieux et consacrés (RogerFrison-Roche, Yves Gibeau, Denis Lalanne, Louis Nucera, Paul Fournel, Philippe Brunel, Jean Echenoz, Jean Hatzfeld, Jean-Philippe Toussaint,Tristan Garcia ou Vincent Duluc), l’AES a su rayonner au fil du temps et préserver sans faille son idéal.

Même si les sélections proposées certaines années par notre jury furent bien pâles, pour ne pas dire exsangues, nous voyons désormais fleurir de belles réalisations, de vraies œuvres, toujours plus riches et plus nombreuses. À tel point que nos débats sont de plus en plus vifs et animés, avec la conviction désormais établie que le sport moderne, malgré ses déviances ou à cause d’elles, représente un sujet propice à la fiction. Même si les temps sont durs, l’AES poursuivra sa mission avec passion. D’autant que Paris 2024 n’est plus très loin !

Thomas Bauer,
Président de l’AES


Les dernières nouvelles de l’AES

Slider


Les ouvrages en lice pour les prix de l’AES 2019


Grand Prix

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Prix Etranger

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Prix du Document sportif

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Prix du Beau Livre

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider